« Mrs Dalloway » de Virginia Woolf.

classique, Littérature étrangère

« Elle pensait que les dieux n’existaient pas ; que personne n’y était pour rien ; ainsi elle se constitua cette religion d’une athée qui faisait le bien par amour du bien. »


En lisant ses œuvres, j’ai l’impression que Virginia Woolf sait tout sur les gens et qu’elle comprend la vie mieux que quiconque. Il n’y a aucun sentiment caché et elle a la faculté de décortiquer la psychologie de chacun de ses personnages. À ce jour je n’ai pas encore trouvé d’écrivain.ne qui arrive à faire ressortir ces sentiments et ces perspectives avec plus de grâce et d’empathie, et elle nous les transmet d’une manière si singulière. Chez Mrs Dalloway, Woolf est en mesure d’atteindre un équilibre complet comptant une demi-douzaine de personnes en quelques pages; Elle permet à ses personnages de haïr autant que d’aimer, et chacun doit exposer ses sentiments bruts et privés au lecteur.


« De plus, maintenant qu’il était totalement seul, condamné, abandonné, comme sont seuls ceux qui vont mourir, il y avait là un luxe, un isolement sublime, une liberté que ne pourrons jamais connaître ce qui sont liés. »


Je veux connaître Virginia Woolf; Je veux absorber sa sagesse et son talent, voir le monde à travers ses yeux, avec son âme: sage, belle, compréhensive. Elle est l’une des rares autrices dont l’écriture est si évocatrice et remplie d’humanité que je m’égare souvent dans les pensées de ma propre vie, me comparant à Peter Walsh ou Clarissa Dalloway ou Hugh Whitbread ou encore Sally Seton, dénichant la mienne. Ce livre est pour moi une éloge au temps qui passe. Beaucoup de gens qui ont lu les ouvrages de Woolf admettent être surpris du temps qu’il leur faut pour les terminer, même s’ils sont pleinement absorbés. Tous les amateurs de Woolf s’accorderont sur le fait que son écriture évoque une rêverie qui est profondément personnelle et incontournable.

La prose de Woolf est fantastique car nous somme sur un flux de conscience, l’histoire est davantage axée sur la psychologie que sur les faits. Si l’on est pas habitué à sa plume, cela peut être déroutant car les arrêts et les démarrages sont brusques pourtant cela est amené de façon si poétique avec des descriptions que je trouve si esthétiques., Mais pour quelque raison que ce soit, cela semble tout à fait correct ! Tout juste ce qu’il faut !

Il est difficile de discuter ou de résumer l’intrigue de ce livre, qui se déplace avec fluidité du « stream of consciousness » d’un personnage à l’autre . Ce livre propose de nombreuses approches partielles voire très modernes, reflétant le rôle de la femme dans la société, l’importance du mariage, la maladie mentale, les signes de notre temps, les conséquences de la guerre, le pouvoir de la médecine et bien plus encore. Mrs Dalloway est l’un de ces livres que vous pouvez non seulement relire et apprécier à différents moments de la vie, mais qui offrira de nouveaux plaisirs et de nouvelles approches à chaque étape. En d’autres termes, c’est une excellente lecture.


« Mrs Dalloway » de Virginia Woolf – Éditions Le livre de poche .